jeudi, novembre 09, 2006

Czardas de Vittorio Monti



CZARDAS




- (Jean A.)
transcription au piano par G. RAMELLA


Vittorio Monti est un compositeur italien. Né à Naples le 6 janvier 1868, il fut violoniste et compositeur puis nommé chef de l'orchestre Lamoureux à Paris (~1900) où il écrivit plusieurs ballets et opérettes. Il mourut le 20 juin 1922.



La seule composition très connue de lui est "CZARDAS" (ou Csárdás) car elle est jouée par la presque totalité des orchestres gitanes.

"La csárdás (prononcer tchardach) désigne une auberge en hongrois. C'est la dans hongroise de couple qu'on retrouve dans toutes les régions où vivent des Hongrois" (wikipédia) Plusieurs compositeurs de musique classique ont utilisé des thèmes de csárdás dans leurs oeuvres (Liszt, Brahms, Strauss, Tchaikovski...)

mardi, octobre 17, 2006

Chômage technique !

Ça faisait longtemps..... !

Le copain chez lequel j'enregistrais régulièrement a déménagé. Il habite un peu loin maintenant.

Et comme le boulot est très prenant en ce moment, mon pauvre piano se sent tout seul ! Et le soir, les voisins sont très sensibles au bruit.

Ok, il y a le piano silencieux avec les marteaux qui tapent sur du caoutchouc. Je l'ai essayé :
1- mon prof a tout de suite remarqué que quelque chose avait changé : "ton toucher est trop dur !". Effectivement, comme je réglais le volume un peu bas pour ne pas me bousiller les oreilles, j'ai eu tendance à compenser en "tapant" plus fort...
2- le voisin qui habite dans un duplex et qui dort juste en-dessous de mon piano, entendait quand même le bruit des marteaux sur le caoutchouc. Il est monté sonner pour nous demander d'arrêter de "jouer des castagnettes le soir" !

Difficile de faire du piano à Paris ! Il faut partir à la campagne...

jeudi, septembre 21, 2006

La musique rend plus intelligent ?

Je suis tombé par hasard sur l'article suivant de la BBC : Music training boosts the brain

On savait déjà que la pratique d'un instrument comme le piano n'était pas purement mécanique. Exercer les muscles des doigts en dehors de l'utilisation "normale" de l'instrument produit plutôt l'effet inverse (cf. la mésaventure de Robert Schumann). Bien au contraire, l'exercice préconisé par certains profs de piano est de "lire" la partition dans sa tête (sans instrument) : l'interprétation gagne souvent en maturité et... en vélocité. De nouvelles connexions se produiraient dans le cerveaux suite à cet exercice.

Selon l'article ci-dessus, des chercheurs canadiens vont plus loin. Ils prétendent que les enfants qui suivent des leçons de musique développent une meilleure mémoire, un meilleur QI !

Les gymnases ne sont pas prêts d'ouvrir une section "musique" pour leurs clients...

SCHUMANN Recordings


Toccata Op.7




- (Jean A.)


La Toccata de Schumman est connue comme l'un des morceaux les plus difficiles au Piano. On dit que Schumann, jaloux de la virtuosité de sa femme Clara, abîma son quatrième doigt à force de le muscler avec des poids dans le but de mieux jouer ce morceau.

Est-ce pour cela qu'il devint fou ?

jeudi, août 03, 2006

mercredi, juin 21, 2006

Jazzing Chopin !

C'est "la fête de la musique" ! La journée est favorable au mélange des genres.

Alors, pourquoi pas alors "jazzer" une étude de Chopin ? Je vais essayer l'étude n°1 Op 10...



Puristes à l'âme sensible s'abstenir. L'enregistrement d'une étude de Chopin n'est pas chose facile. L'enregistrement tout court d'ailleurs. C'est fou le niveau d'exigence que l'on s'impose. Il y a toujours quelque chose qui ne va pas. La moindre fausse note devient insupportable : "c'est pas vrai ! "Il" la fait à chaque fois !". C'est peut-être l'idée que "ça va être gravé pour l'éternité" comme disait un grand pianiste libanais ("El Bacha" je crois). "Jazzer" l'étude n°1 Opus 10 de Chopin... Quelle galère !

En tout cas, ne vous attendez pas à des improvisations autour du thème, toutes les notes sont de Chopin. Je me suis juste permis de changer le placement des accents. Au lieu d'un rythme régulier en quatre temps (tac, tac, tac, tac... tout le long du morceau) et qui peut très vite devenir monotone, le changement de rythme de temps en temps avec un passage à 3 temps (tac,.. tic.., tac) ou (Tac, - ti/Tac, Tac) permet de retenir l'attention de l'auditoir : il se demande quelle surprise l'attend au détour de la mesure. Et ce qui croient que c'est facile, détrompez-vous, car ça ne l'est pas du tout ! C'est très dur de changer le placement des accents dans un morceau !

mercredi, juin 14, 2006

RACHMANINOV Recordings


Le vol du bourdon, Rimsky-Korsakow





("The Flight of the Bumble-Bee", "Hummelflug", "A dongo' ")
Ca bourdonne ! ZZZZZZzzzzzz...

Cette semaine je vous propose "Le vol du bourdon" ou "The Flight of the Bumble-Bee" de Rimskij-Korsakow transcrit pour le piano par Rachmaninow. Je ne suis pas tout à fait satisfait de l'enregistrement, mais ayant contracté une blessure à l'auriculaire, je poste celui-ci et on verra plus tard. Ce n'est que partie remise...

jeudi, juin 01, 2006

CHOPIN Recordings

Etudes
Etude / Study n°1 Op 10

- (Jean A.)
Etude / Study n°4 Op 10

- (Jean A.)
Etude / Study n°5 Op 10

- (Jean A.)


Préludes
Prélude n°16

- (O. Serra)




Pour inaugurer ce blog, j'ai commencé par l'enregistrement d'une de mes études préférées de CHOPIN : "l'ETUDE n°4 Opus 10".